AnthonyAnthony a écrit publication qui suit Thu, 14 Jun 2018 12:26:28 +0200
Du droit de manifester
Du droit de manifester
Cinq lycéens sont en garde à vue depuis 8 h ce jeudi 14 juin pour avoir pénétré dans le lycée Dhuoda de Nîmes, lors d'une manifestation, jeudi dernier. Une trentaine d'élèves et de...

Nîmes : cinq jeunes en garde à vue pour intrusion dans un lycée
Image/photo
#Nîmes #droit #Justice #Gard #Occitanie #manifestation #société
  
  
Décroissance en pays Occitan et CatalanDécroissance en pays Occitan et Catalan a écrit publication qui suit Tue, 12 Jun 2018 09:57:29 +0200
Aliénation au travail ou activité libre, 2 juillet, 18h ,THOIRAS (30)
les lundis à la Mine
Cet été,en plein air,l'association La Mine , les Décroissants des Cévennes,avec le soutien de l'association HALEM organise des rencontres conviviales autour d'un auteur et d'un thème qui nous concerne tous
le premier thème sera : Aliénation au travail ou activité libre , le capitalisme nous dépossède de la maitrise de nos usages, comment reconstruire les liens sociaux et du commun
Lundi 2 Juillet à la Mine de St Félix, commune de Thoiras , près d'Anduze
18H (...)
-Agenda
Voir l'article
Décroissance en pays Occitan et CatalanDécroissance en pays Occitan et Catalan a écrit publication qui suit Tue, 12 Jun 2018 09:57:29 +0200
Aliénation au travail ou activité libre, 2 juillet, 18h ,THOIRAS (30)
[summary]les lundis à la Mine
Cet été,en plein air,l'association La Mine , les Décroissants des Cévennes,avec le soutien de l'association HALEM organise des rencontres conviviales autour d'un auteur et d'un thème qui nous concerne tous
le premier thème sera : Aliénation au travail ou activité libre , le capitalisme nous dépossède de la maitrise de nos usages, comment reconstruire les liens sociaux et du commun
Lundi 2 Juillet à la Mine de St Félix, commune de Thoiras , près d'Anduze
18H (...)
-Agenda[/summary]Aliénation au travail ou activité libre, 2 juillet, 18h ,THOIRAS (30)

les lundis à la Mine

Cet été,en plein air,l'association La Mine , les Décroissants des Cévennes,avec le soutien de l'association HALEM organise des rencontres conviviales autour d'un auteur et d'un thème qui nous concerne tous

le premier thème sera : Aliénation au travail ou activité libre , le capitalisme nous dépossède de la maitrise de nos usages, comment reconstruire les liens sociaux et du commun

Lundi 2 Juillet à la Mine de St Félix, commune de Thoiras , près d'Anduze

18H débat avec Renaud Garcia auteur de "Le Sens des limites ,Contre l'abstraction capitaliste"
20h repas en commun (prix libre)
21h30 projection du film de Pierre Carles "Volem rien foutre al pays" avec l'un des intervenants dans le film,Clément David de Halem

Philosophe anarchiste refusant de parvenir, Renaud Garcia tente d'allier dans sa réflexion critique sociale et décroissance. Dans son dernier ouvrage ( Le Sens des limites) publié à "L'échappée", il nous offre une réflexion passionnante sur l'aliénation capitaliste et les moyens de la combattre, afin de retrouver une vie authentique.

"ce n'est qu'à la condition que les ouvriers cessent de se considérer comme des producteurs dans le capitalisme, et deviennent réellement des hommes pénétrés de l'esprit communautaire, qu'un pas hors du capitalisme pourrait être accompli (L'appel au socialisme de Landauer.) cité par Renaud Garcia

les recettes de ces soirées serviront à financer les frais de justice des procès en expulsion intentés par la préfecture contre les habitants du lieu d'accueil .

https://www.decroissance-poc.org/
  
rhone_lola@framasphere.orgrhone_lola@framasphere.org a écrit publication qui suit Tue, 12 Jun 2018 12:02:18 +0200

Please sign: stop the mineral water madness, #Nestlé !


Vittel mineral water is making headlines: Nestlé extracts 750 million liters a year in Vittel, #France, which will soon leave locals without drinking water. In future, Vittel's tap water may have to be piped in from a neighboring village – and that in a town whose only claim to fame is its water! Nestlé’s business is completely unsustainable. Vittel's groundwater table is falling by 30 centimeters a year and is currently down by 10 meters. The region’s water shortfall amounts to 800 million liters a year – roughly the amount that Nestlé is currently pumping out of the ground. #Vittel #water is then shipped hundreds or even thousands of kilometers to consumers, most of whom live in rich countries where the tap water compares favorably to anything that comes out of a plastic bottle. There’s simply no excuse for the damage to the environment that the premium bottled-water business is inflicting. Tell Nestlé to get out of the water business NOW. https://www.rainforest-rescue.org/petitions/1138/stop-the-mineral-water-madness-nestle?mtu=330367831&t=4163 #petition #environment
  
TinaTina a écrit publication qui suit Wed, 06 Jun 2018 23:43:59 +0200

Le onzième commandement.


-- Tu ne te rebelleras point.

Bon, très bien, mais alors puisqu'on ne peut plus s'indigner, protester, dénoncer cet État policier qui nous considère comme des guerilleros, tant qu'à faire, pourquoi ne pas le devenir carrément ?!... Hein, qu'est-ce qu'on a à perdre...

#politique #gvt #état-policier #répression #oppression
  
TomTom a écrit publication qui suit Thu, 07 Jun 2018 10:01:27 +0200
Image/photo

Source: Nantes Révoltée

🔴

NANTES : DES CAMERAS SPÉCIALES INSTALLÉES PAR LES CRS


Nantes est en état de siège policier depuis des mois. Un hélicoptère de la gendarmerie survole chaque manifestation. Il n'est pas rare de croiser des cortèges encadrés par des dispositifs de forces de l'ordre plus nombreuses que les manifestants eux mêmes. Chaque jeune nantais connaît dans son entourage au moins une personne arrêtée par la #police ces derniers mois, quand il n'a pas été lui même touché par la répression. De nouvelles armes policières sont employées à Nantes et ses alentours. Les blessés se comptent par centaines.

Mais tout cela ne suffit visiblement pas. L’État français met des moyens exceptionnels pour écraser les résistances à Nantes. Ces derniers jours, des lecteurs nous ont signalé des dispositifs de #caméras grossièrement ficelées à des poteaux dans le centre-ville. Les installations comportent, en plus des caméras, de gros boîtiers, attachés et sanglés à la va-vite, et des antennes multidirectionnelles. Cette année, la mairie socialiste a décidé d'installer 96 caméras de #surveillance supplémentaires dans la ville. Mais ces nouvelles installations, massives, avec des antennes, n'ont pas été faites par la municipalité. Alors, à qui devons nous cette innovation sécuritaire ?

**Il s'agit de caméras directement installées par les #CRS, dans une optique de maintien de l'ordre. Des caméras spécialement réservées pour les manifestations:

Le dispositif se nomme S.A.R.I.S.E :


« Système Autonome de Retransmission d'Images pour la Sécurisation d’événements »

Initialement réservé à l' #antiterrorisme – il a été déployé dans le cadre de l'état d’urgence, pour la première fois, pour la #sécurité des 24 Heures du Mans ou à la Grande Braderie de Lille – S.A.R.I.S.E est implanté à Nantes sur tout le long du parcours classique des manifestations depuis des mois. Ce sont des caméras très haute définition, à 360°, qui permettent de retransmettre en temps réel chaque faits et gestes des manifestants. Tout ça en plus des images de l'hélicoptère ! Un CRS était repéré au mois d'avril avec des baudriers d'escalade pour installer ces caméras en hauteur. Certains ont été mise en place au sommet d'immeubles, notamment Cours des 50 Otages. Précisons que le dipositif S.A.R.I.S.E a toujours été mis en place pour des évènements ponctuels, très courts. C’est la première fois à notre connaissance qu'il est installé sur un temps aussi long, plusieurs mois, pour surveiller une ville entière.

Aujourd’hui, dans les rues de Nantes, nous pouvons donc voir, sur certains poteaux, une caméra dôme de la mairie et une caméra mobile de la préfecture. Orwell était en dessous de la réalité.

Le site du ministère de l'intérieur précise concernant ce dispositif, que « des techniciens CRS spécialement formés assurent la mise en place, la gestion et la maintenance de ces moyens vidéos. » Mais le dispositif demeure opaque. A quoi servent ces boîtiers et ces antennes qui complètent les caméras à 360° ? S'agit-il de capter des données de téléphonie ? De collecter des informations numériques sur les manifestants ? De géolocaliser les portables pour inculper les potentiels contestataires ? Si le coût des expulsions a Notre-Dame-des-Landes a été évalué à plus de 5 millions d'euros, qu'en est-il de la répression démesurée et sans fin à Nantes ?

Ces questions restent ouvertes. Une chose est sure : en période d'austérité généralisée, la répression dispose de moyens véritablement illimités. Et Nantes est clairement un laboratoire de cette répression.
Sources : Nantes sous surveillance : https://nantes.sous-surveillance.net/spip.php?article4

Nantes. Les mystérieuses caméras appartiennent aux CRS : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-qui-sont-ces-mysterieuses-cameras-5804868
  
np100@nerdpol.chnp100@nerdpol.ch a écrit publication qui suit Wed, 06 Jun 2018 17:56:48 +0200

Image/photo
  
TomTom a écrit publication qui suit Wed, 06 Jun 2018 16:00:40 +0200
  
spiralspiral a écrit publication qui suit Wed, 06 Jun 2018 16:26:46 +0200

Gardes à vue par centaines, blessures graves et prison ferme : le mouvement social de plus en plus réprimé


Gardes à vue par centaines, blessures graves et prison ferme : le mouvement social de plus en plus réprimé

Ici, des lycéens embarqués par dizaines et amalgamés à des « bandes violentes ». Là, un manifestant dont le pied est arraché par une grenade. Ailleurs une enquête pour « association de malfaiteurs » contre des activistes antinucléaires, ou encore un délit de solidarité en « bande organisée » pour être venu en aide aux exilés. Depuis le printemps, gardes à vue et peines de prison pleuvent sur les participants aux mouvements sociaux qui agitent la France, de la ZAD aux universités, de Bure à Briançon. Alors que le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb vient de réitérer des menaces à peine voilées à l’encontre des futurs manifestants, Basta! dresse un bilan – non exhaustif – d’un trimestre de répression.
 de Diaspora
ò.Ô !!...
  
ElmElm a écrit publication qui suit Sat, 02 Jun 2018 12:17:05 +0200
Je repartage depuis fb (Olivier Ciappa).

"#Metz hier matin. L’exposition des #Couples de la Républiques et des Couples Imaginaires ont été saccagées avec une bombe rouge indélébile. La plupart des affiches annonçant l’expo, montrant deux hommes et un bébé ont également été arrachées un peu partout dans la ville. Depuis plusieurs semaines, l’élue du Front National de Lorraine, Françoise Grolet a fait preuve d’une homophobie impressionnante en attaquant non stop cette exposition et en faisant des amalgames insupportables avec la pédophilie ou le fait que les photos soient visibles par des enfants.

Les enfants ? Justement, il existe près de 300.000 familles homoparentales en France. En voulant cacher ces photos on rend ces familles invisibles, on fait comme si elles n’existaient pas. En voulant faire croire que ces photos ne doivent pas être vues par des mineurs, on fait comme si ces familles étaient malsaines et qu’il fallait les garder loin de la vue de tous.

Pour ceux qui ne connaissent pas, l’exposition montre l’étendu des différentes #familles et des différents couples de la République. On y voit de vraies familles, de vrais couples, qu’ils soient Gays, Lesbiennes, bi, trans ou hétéros. Bien entendu c’est à nouveau les photos #LGBT qui ont été détruite, pas les #hétéros. Dans l’expo, il y a aussi un certains nombres de chanteurs, comédiens, sportifs et politiques qui ont crée des Couples Imaginaires en tombant le temps d’une photo amoureux d’une personne de même sexe. Ces #photos là ont bien évidement été détruites aussi.

Ça faisait presque trois ans que les photos n’avaient pas été vandalisées. Presque trois ans que ces images de douceur devenaient de plus en plus banales, de plus en plus communes, de plus en plus évidentes. Ce mois-ci il y a eu pas moins de 7 grosses expositions des Couples de la République à travers toute la France. En extérieur, dans les villes, sur les grilles de parcs et des jardins, sur des bords fleuves, sur des grilles de Mairies, dans des collèges et des lycées. Je suis allé dans les collèges où les photos étaient exposées pour faire des conférences et parler de tous ces sujets. A chaque classe, il y a toujours un petit noyau d’élèves qui pensent qu’il vaudrait mieux que leur enfant plus tard se suicide plutôt qu’il annonce son #homosexualité. Et de trouver qu’il est tout à fait normal de mettre à la porte un adolescent à cause de sa #sexualité et de féliciter les parents qui agissent ainsi. Le #mariage pour tous a beau être passé, on est encore très loin de vivre dans une France tolérante et inclusive.

Je compte sur vous pour partager cette publication, liker et commenter pour qu’elle s’affiche sur les murs d’actualité d’un maximum de nos contacts."
  
mardi  5 juin 2018 - Toulouse 31000 - Rencontre mensuelle des objecteurs de croissance
mardi  5 juin 2018 - Toulouse 31000 - Rencontre mensuelle des objecteurs de croissance
  
StopLinky65StopLinky65 a écrit publication qui suit Thu, 24 May 2018 14:42:10 +0200
L'équipe d'ingénieurs de l'association Robin des Toits Midi-Pyrénées partage ses recherches relatives au compteur Linky et à son courant porteur en ligne (CPL) : https://robindestoits-midipy.org/en-direct-du-labo

Quelques extraits des conclusions :

Sur le rayonnement électromagnétique du signal Linky :Même de faible amplitude, la fréquence élevée - 65000 Hertz - du signal linky fait qu'il rayonne 6,3 fois plus que le signal 220V du réseau électrique dans toute la maison. L'impact sanitaire du rayonnement linky est encore amplifié par l'aspect pulsé de ses trains d'onde, comparé à la constance du rayonnement du réseau électrique 220V. ►Lorsque le signal Linky atteindra la fréquence maximale 290 Kilohertz de la norme G3, il rayonnera alors 28 fois plus, en mode pulsé de surcroît.

Sur le rayonnement du Linky dans l'habitat : Ces nouvelles mesures montrent clairement que dans les configurations défavorables d'un câblage électrique "économique" dans une pièce à vivre, un champ magnétique pulsé estimé à 35 nano teslas apparaît dès la circulation d'un courant CPL Linky de 600 milliampères crête à crête, 72 kilohertz, émis au rythme de 35% du temps 24 h sur 24 (relevé sur site). La configuration locale des câbles électriques pourrait donc expliquer pourquoi certaines personnes se déclarent rapidement indisposées dès la mise en service de signaux CPL Linky dans les câbles de leur maison. Remarque de l'auteur : le fait de se trouver une heure environ pour les mesures au centre de la pièce durant le temps des essais a provoqué dans ma tête une sensation de pression assez rapidement, qui a persisté au moins une heure. L'étude menée par notre Laboratoire identifie clairement un point qui n'est pas du tout pris en compte par Enedis lors de la pose de ses compteurs, à savoir la configuration imprévisible des câbles électriques dans les logements où circulera le CPL du compteur CPL Linky. [...]

Mesures et déductions de deux enregistrements faits le 11 mars 2018 à 10h et 14h du CPL à Toulouse Saint-Michel :Pour conclure, le CPL linky enregistré sur 1h54 sur Toulouse circule 35% du temps, ce qui est énorme comparé aux "deux relevés par jours la nuit" que ENEDIS nous annonce officiellement. [...] Nous avons la preuve que le compteur linky, connecté au réseau 220V se transforme en un émetteur de radiofréquences puissant. Nous captons très nettement avec un poste grande ondes ordinaires l'émission de l'harmonique 3 du signal CPL rayonnée par le CPL, qui est un courant dit "sal". [...] Vous aussi, avec un simple poste de radio AM Grandes Ondes "GO" (pas FM, ni PO) cherchez sur le vernier autour de 200 KHz ou 1700 mètres le rayonnement des courants porteurs CPL linky dans les villes où malheureusement le système est déjà opérationnel, afin de vérifier par vous-même son fort rayonnement et le faire savoir autour de vous.

Relevés du champ magnétique émis par le courant CPL Linky dans plusieurs habitats de Toulouse Saint-Michel et Balma le 31 mars 2018 de 17h à 24h :[...] Cette étude confirme qu'aux fréquences du CPL Linky et jusqu'à 2 MHz, il y a pénétration quasi complète du champ magnétique à cœur d'un volume de sérum physiologique, et donc à priori des organes du corps humain. Vu la petitesse du courant induit, nous ne pouvons pas aujourd'hui avancer qu'il est à l'origine des malaises que décrivent des personnes ressentent lors de l'activation du courant Linky CPL chez elles. Toutefois, nous signalons que d'un point de vue physique, un courant de 1μA/cm² représente un déplacement de 6250 milliards d'électrons chaque seconde, ou 62500 électrons par micron carré, ce qui est considérable à l'échelle des échanges ioniques d'une cellule . [...]   #linky #stop-linky #refuslinky #compteursintelligents #compteurscommuniquants #RobindesToits #ondes #ondesélectromagnétiques #radiofréquences #cpl
  
xSquid (Hubzilla)xSquid (Hubzilla) a écrit publication qui suit Fri, 25 May 2018 07:42:53 +0200
  
Mr MondialisationMr Mondialisation a écrit publication qui suit Sun, 27 May 2018 07:34:35 +0200
Pour rendre la vie aux sols, ces maraîchers ont cessé de travailler la terre !

La progression des « sols morts » se poursuit à une vitesse vertigineuse et de nouvelles pratiques agricoles s’imposent. Au Champ des Treuls, dans le Haut-Anjou (49), on essaye d’essaimer une agriculture où l’on ne travaillerait plus le sol, avec l’objectif d’y favoriser la vie. Découverte d’une technique qui se distingue, alors que le travail de la terre et le labour restent des symboles de la profession.

Cela fait maintenant près de 5 ans que Jérémie et Fabien travaillent ensemble au Champ des Treuls, sur une exploitation maraîchère de 9 hectares. En 2013, les deux jeunes trentenaires s’associent sous la forme d’une GAEC (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun) avec l’envie d’embrasser un métier qui puisse leur offrir « un lien permanent avec la nature » et d’adopter « une activitééconomique qui ne nuise ni à l’environnement, ni à [leur] propre santé physique, morale et familiale ».

Image/photo
[url=https://mrmondialisation.org/wp-content/uploads/2018/05/photoshop-treuls2.jpg]voir en taille réelle


[/url]
Crédit image : Le champ des Treuls

De l’agro-écologie au maraîchage sur sol-vivant

Leur ambition de départ était de proposer un « maraîchage biologique diversifié et de qualité» en s’inspirant de l’agro-écologie et des principes de la permaculture afin de « cré[er] un écosystème complexe où la nature se régénère d’elle-même », permettant « l’économie d’eau, de pétrole et de préserver la biodiversité». « Notre but était d’avoir un métier qui nous ressemblait, mais aussi de servir à quelque chose » se souvient Fabien, qui avait auparavant suivi un BEP vente. Pour atteindre cet objectif, il fallait arriver à système de production agricole « qui respecte la terre, notre corps et ceux qui nous entourent ».

Au fur et à mesure, les deux maraîchers ont cessé de « travailler » la terre, ce qui pourrait en surprendre plus d’un tant la pratique est générale. Aujourd’hui, même la fourche bêche et la grelinette restent dans les placards. « C’est arrivé un peu par hasard, c’était comme une intuition » raconte Fabien : « on a commencéà couvrir le sol de paille pour empêcher l’enherbement ; car retourner la terre c’est non seulement du travail, mais en plus ça n’empêche pas les mauvaises herbes de pousser », augmentant d’autant le temps à investir pour nettoyer les parcelles.

Image/photo
[url=https://mrmondialisation.org/wp-content/uploads/2018/05/Treuls15-August-2016-11.jpg]voir en taille réelle


[/url]
Crédit image : Le champ des Treuls

« Nous avons multiplié nos rendements par 1,5 par rapport à nos débuts »

L’occultation des sols au lieu du labour, l’idée est aujourd’hui prise au sérieux par les tenant du « maraîchage sur sol vivant », dont les principaux préceptes sont de ne jamais retourner le sol et à le garder couvert « comme dans la nature ». Pour cela, on utilise le paillage, mais aussi les engrais verts, c’est-à-dire des plantes comme les féveroles, le trèfle ou encore la moutarde qui ont la particularité de fixer au niveau des racines l’azote naturellement présent dans l’air et/ou de décompacter/aérer la terre. La terre est enrichie naturellement, avec une intervention minimale et surtout sans apports à partir d’engrais de synthèse. « Le changement est évident, tant sur la vie du sol qu’au niveau des maladies. Nous avons multiplié nos rendements par 1,5 par rapport à nos débuts. Aujourd’hui, nous utilisons le tracteur principalement pour transporter nos légumes » défend Jérémie. Pour pouvoir partager leurs savoirs et leur expérience, ils mènent actuellement unecampagne de financement participatif afin de pouvoir construire un hébergement pour les stagiaires de passage, qui sont de plus en plus nombreux.

Mais pour arriver à ces résultats encourageants, le soutien des consommateurs locaux engagés est essentiel, car le passage d’une technique agricole à une autre ne se fait pas du jour au lendemain et peut, comme lors des conversions en bio, conduire à une réduction des rendements dans un premier temps : «ça prend du temps tout ça, mais dans la société dans laquelle on vit, il faut que tout soit rapide », souffle Fabien. Le changement dépend donc entièrement des citoyens.

Faire vivre la terre (et les êtres humains)

Si aux Treuls, le non-travail du sol a été développé dans un premier temps de manière expérimentale, la technique bien que très marginale rencontre de plus en plus d’enthousiasme chez les professionnels et les particuliers. Elle est promue en tant que technique faisant partie de l’agriculture dite de conversation et qui consiste, selon le réseau Maraîchage Sol Vivant «à utiliser les services écosystémiques du sol afin de maximiser la production de biomasse. Naturellement, un sol vivant est autofertile, meuble, aéré et retient l’eau. Il fournit une nutrition équilibrée qui limite les maladies. Enfin la biodiversité présente est propice au contrôle des ravageurs ». Alors que le labour du sol a longtemps été considéré comme une normalité, une nécessité, les études menées en France, notamment par Claude et Lydia Bourguignon, ont montré que cette pratique participait, au même titre que les apports en engrais chimiques carbonés et pesticides à la mort de la biodiversité indispensable à la vie des sols et à son érosion.

Prendre soin du sol fait partie du premier principe éthique de la permaculture dont l’énoncé est « Prendre soin de la Nature et de la Terre ». Ce qui peut sembler être une évidence a pourtant été progressivement oubliée par l’agriculture intensive, qui a fait de la terre un simple support, l’énergie étant apportée par la main des travailleurs via les engrais chimiques. Cette évolution a été récemment poussée à son paroxysme, le sol devenant superflus pour certaines cultures, par exemple celles des tomates, en développant une agriculture dite « hors-sol » (mais particulièrement énergivore). Aujourd’hui, onestime que « 40 % des sols cultivés du monde sont déjà dégradés en conséquence des activités humaines ». En Europe, la vie organique a disparu de90 % des sols cultivés. Qui voudrait encore le nier : il y a urgence à changer de modèle et à réinventer l’agriculture.

Image/photo
[url=https://mrmondialisation.org/wp-content/uploads/2018/05/photoshop-treuls1.jpg]voir en taille réelle


[/url]
Crédit image : Le champ des Treuls

Nos travaux sont gratuits et indépendants grâce à vous. Soutenez-nous aujourd’hui en nous offrant un thé😉

\#agro-ecologie #maraichage #permaculture #sol #terre
Cet article est disponible ici: https://mrmondialisation.org/pour-rendre-la-vie-aux-sols-ces-maraichers-ont-cesse-de-travailler-la-terre/
  
TinaTina a écrit publication qui suit Mon, 28 May 2018 09:51:02 +0200

La guerre (et la pénurie) de l'eau nous pend au nez...


Lire la suite...

À Vittel, Nestlé s’est approprié la ressource locale pour commercialiser l’eau en bouteille. Jusque là, rien de bien nouveau. La nappe phréatique, que l’on appelle aquifère des grès du Trias inférieur (GTI), s’étend de l’Allemagne jusqu’aux Cornouailles en passant sous le bassin parisien. Au niveau de Vittel, elle se situe à près de 100 mètres de profondeur, et c'est une nappe qui se régénère très, très, très lentement. Elle alimente les habitants pour leur consommation d'eau potable mais surtout les industriels, qui sont à l’origine de près de la moitié des prélèvements.

La multinationale a augmenté le nombre de bouteilles et diminué le nombre d’employés (passés de 4.500 en 1975 à 900 aujourd’hui). Elle pompe désormais près de 800.000 m3 d’eau par an (soit 800 millions de litres) de la nappe GTI et exporte l’eau à l’étranger sous la marque Vittel Bonne source. Or, le déficit de la nappe est environ d’un million de mètres cubes par an. Nestlé est donc responsable de 80 % du déficit.

C’est dans la poche la plus profonde, la fameuse nappe GTI, que Nestlé Waters se sert pour remplir ses bouteilles de Vittel Bonne source. Cette marque est stratégique pour la multinationale : moins minéralisée que les autres eaux, Bonne source se vend très bien à l’étranger. En 2010, 3,2 millions de m3 ont ainsi été prélevés.

Comme le comité technique de la CLE (Commission locale de l’eau) n'a pas l'intention de demander aux industriels de se serrer la ceinture, et comme il fallait trouver un moyen pour moins pomper, ils ont décidé d’aller chercher de l’eau ailleurs pour les habitants. C’est ce qu’on appelle pudiquement la "substitution".

Intelligent, n'est-ce pas ?... Une ville thermale, située sur une nappe phréatique gigantesque, obligée de se pourvoir en eau importée parce qu'une grosse multinationale s'approprie la ressource. Nestlé crée le déficit, mais on fait payer les consommateurs, c’est le monde à l’envers !

#Vittel #eau #ressource-naturelle #multinationale #Nestlé #profit
  
Zone A DéfendreZone A Défendre a écrit publication qui suit Fri, 25 May 2018 17:10:40 +0200
En soutien en Maxime. Appel à rejoindre ganté de rouge la manif du 26 mai, à Nantes et partout en France. Mardi 22 mai, Maxime s'est fait arracher la main droite par une grenade en défendant la zad de Notre-Dame-des-Landes. Il fuyait une charge policière non loin du hameau détruit de la chateigne. Cette mutilation a eu lieu dans le cadre d'une opération militaire qui dure désormais depuis un mois et demi. Dès le 9 avril, les gendarmes ont fait un usage quotidien de cette arme nommée dans leur jargon (...)
-Communiqués et appels du mouvement anti aéroport
Voir l'article
  
La Quadrature du NetLa Quadrature du Net a écrit publication qui suit Wed, 23 May 2018 15:19:52 +0200
Image/photo

Oh mais qu'y a t'il dans les rues de Nantes ?

Venez au Quadrapéro Nantais ce soir ! C'est au bar Pioche, 10 rue du Bel Air à 20h !!
 gafam
  
TinaTina a écrit publication qui suit Fri, 18 May 2018 12:00:45 +0200

vendredi 18 mai


05h24minDes mouvements de camions vers Vigneux et un hélico dans le ciel noir.

05h40minPlus de 50 camions décollent de l’école du gaz à St étienne de montluc, précédés qq minutes avant d’une dizaine de camions et 2 motos 2 blindés, pick up... . L’hélicoptère approche de l’ouest

05h55min2 blindés et camions à la Maison rose

06h28minVoici les lieux visés aujourd’hui domaines le phoenix la tarte la freuzière kerterre la gare

Les flics encerclent en ce moment les domaines et disent qu’ils vont faire une perquisition à st jean ferme. Ils prévoient une opération de police judiciaire pour "récupérer du matériel volé" à l’isolette.

Image/photo

Le grand chef veut se montrer diplomate pour pouvoir s’en vanter sans doute ! Il nous a laissé la carte d’intervention du jour... et assure que c’est la fin des expulsions.

07h14minLes flics sont aux Domaines et à Saint-Jean Ferme. La préf annonce que les lieux en dur ne seront pas détruits, parole de préfète, simplement expulsés. Par ailleurs, la Freuzière est détruite depuis au moins 15 minutes.

07h18minEt les flics arrivent également à KerTerre. Ils sont donc dans 3 endroits en même temps !

07h26minUne arrestation à la freuzière. Apparemment ils ont fait une inspection visuelle à st jean ferme et ils cherchaient qqn qui ce serait échapper de la freuz...

07h42minLes domaines ont eu 10 minutes pour prendre leurs affaires. On leur a demandé leurs identités. Une personne se fait embarquer en garde à vue à Nantes. Ils sont maintenant sortis et les flics procèdent à leur déménagement.

Le bois de la pré-failly est en feu. Des camions passent devant la Maison Rose et se dirigent vers le Temple.

07h50min"Le film des expulsions et destructions sur la zad, jour après jour. 17 mai 2018 : 1er jour de la reprise des expulsions après la "trêve". Le communiqué du jour ici : https://zad.nadir.org/spip.php?articl... Petit problème de son en cours de réglage... Venez nombreux sur zone, il y a grand besoin de monde, et possibilité d’inventer plein de formes de résistance dans ce nouveau contexte exceptionnel de la zad."



On est plus chaudes que le JT #1 - 17 mai 2018
parcamille camillesurYouTube

08h05minIl y a 15 minutes, la cabane de la Pré-Failly était en feu...

08h19minPoint sur les arrestations du jour pour l’instant : une personne à la Freuzière une personne aux Domaines une personne au Pré-Failly

08h27minLizurey, le général de la gendarmerie dit : "Nos 6 objectifs sont menés simultanément. Les squats en dur sont déménagés et murés. On a rencontré très peu de résistance. Un peu à la Freuzière où les occupants ont brulé les lieux ce matin. On s’inscrit dans un objectif de désescalade partagée de la violence. Montrer la carte des cibles y participe. Cet objectif est clairemet atteint. On rencontre peu de résistance de zadistes. Aucune interpellation jeudi et ce vendredi."

08h50min"En direct du Chiapas, les soutiens zapatistes scrutent avec attention la situation et vous transmettent leurs salutations fraternelles. Face aux barbaries du pouvoir capitaliste, solidarité totale et internationale !

Une modeste photo qui, les compas l’espèrent, vous donnera énergie et détermination pour les jours prochains."

Image/photo

09h02minUn convoi composé d’un camion porte-char, 2 pelleteuses, 1 camion plateau/grue, 2 fourgons avec remorque, 1 camion benne, accompagné de GM passe devant la Maison rose vers le pré-failly.

09h08minDepuis 1h à l’Est, Kerterre pas encore détruit, il reste 7 fourgons. Tout à l’heure ils ont dit qu’ils attendaient l’huissier.

09h19minDEMANDE DE RENFORTS À ST JEAN ET À LA PRÉ-FAILLITE Si vous souhaitez aller soutenir les copain.es à l’ouest, sachez qu’il est assez compliqué de passer la ceinture de flics et ils sont hargneux, ils ont une tendance à la charge facile.

Les flics sont partis des domaines. Ils ont embarqué les ordis et un matelas (?)

09h29minDes flics se déploient en nombre important sur la d326, entre la Boissière et la Noe Verte, face à la gare. Ils doivent se préparer à la destruction de la cabane de la Gare.

09h44minLes flics sont entrés dans la maison du Phoenix, au carrefour des Ardillères. Ses occupants n’y étaient pas.

09h50minInfotraflics : ça passe au chêne des perrières (on suppose par Gd merimont) et par la basse haie pour aller à bellevue.

10h20minDes images du pré-failly, ce matin.

A 6h

Image/photo

A 7h

Image/photo

A 8h30

Image/photo

10h25minLa Tarte est en train de se faire détruire, on y entend les machines et il y a 3 camions bennes.

10h41minInfotraflics CONTROLES sur la D42 de La Paquelais direction NDDL, à l’intersection de la noe verte. 4 véhicules de GM

11h25minRepas de quartier encerclé par les flics à Saint jean du tertre, à 13h, contre l’occupation policière du quartier et la destruction des maisons. Il y a de fortes possibilités de contrôles pour y accèder. Ca parait possible de passer par Bellevue et chemins et champs. Tables installées à 12h30, il y aura des lectures de Damasio. Venez nombreuses !

#NDDL #ZAD #flash-infos
 nddl
  
Arnaud DANIELArnaud DANIEL a écrit publication qui suit Fri, 18 May 2018 08:40:14 +0200
Image/photo
voir en taille réelle


le billet de Justin Bridoux

La #convergence des justes


Même si c'est un malpoli, le #blackblock n'est pas mon ennemi. Même si c'est un affreux jojo, le coco n'est pas mon ennemi, Même s'il est un peu crado, le #zadiste n'est pas mon ennemi, Même s'il est complètement bobo, l' #écolo n'est pas mon ennemi, Même s'il est un peu mégalo, l' #insoumis n'est pas mon ennemi, Même s'il scissionne à gogo, le #gauchiste n'est pas mon ennemi, Même s'il ne boit pas que de l'eau, le #punkàChiens n'est pas mon ennemi, Même si on ne se tape pas dans le dos, l' #hamoniste n'est pas mon ennemi, Même s'il se paye trop souvent de mots, l' #anarchiste n'est pas mon ennemi, Et même s'il vit perché là-haut, l' #utopiste n'est pas mon ennemi, Car si tous ne sont pas toujours bien finauds, au moins ont-ils des #rêves de justes…

Mes amis cela fait 50 ans qu'on se chicane, qu'on s'embrouille, qu'on s'invective, qu'on se marave, qu'on s'étripe, qu'on s'écharpe pour des virgules, des alinéas ou des préambules, tout ceci sous le regard narquois des #rentiers et autres dividendiers qui, tandis qu'entre nous l'on s'accroche, continuent de nous faire les poches…

Mes amis désormais, je vous le promets, je ne dirai plus aucun mal de vous. Parce que pour être con faut au moins être deux, et surtout parce qu'à vous tous vous êtes moins dangereux qu'un seul de ces cyniques mafieux.

Désormais c'est donc uniquement contre ces affreux que je dirigerai tous mes feux!
  
Simeria EravenSimeria Eraven a écrit publication qui suit Wed, 16 May 2018 12:41:44 +0200

⇒Le gouvernement français ouvre le marché de l’huile de palme à Total - L'Autre Monde


Image/photo

Les Amis de la Terre et Greenpeace France tirent la sonnette d’alarme : le gouvernement français vient d’approuver le plan d’approvisionnement de Total pour sa bio-raffinerie géante de La Mède. Ce projet prévoit d’importer 550 000 tonnes d’huile de palme chaque année, une catastrophe écologique. Trois fois plus d’huile de palme que les industries agroalimentaires françaises La nouvelle est parvenue aux ONG grâce à leur découverte d’un document émis par la préfecture des Bouches-du-Rhône détaillant le plan de Total. Avec 550 000 tonnes d’huiles de palme importées par an pour produire du biodiesel, Greenpeace estime que ce projet ferait bondir les importations françaises d’huile de palme d’environ 64 % !

LIRE LA SUITE...

TAG: #palm #total #environnement #hérésie #capitalisme #sionisme #inconscience #macron #macronite #sionisme #france #nature #déforestation